CFP (Congé de Formation Professionnelle) : résultats des demandes

Le Sgen-CFDT a siégé mercredi 15 mars au groupe du travail sur les CFP (congés de formation professionnelle). Voici le compte-rendu de cette réunion.

Le CFP, qu’est-ce que c’est ?

Le CFP, ou congé de formation professionnelle, permet aux agents, titulaires ou non, de parfaire l’exercice de leur métier oCFPu de compléter leurs connaissances en suivant des stages, ou de passer des concours administratifs (en vue d’une promotion ou d’une réorientation de carrière).

Il est octroyé pour une durée de trois années consécutives sur une carrière. Pendant le CFP, l’agent continue à percevoir 85% de sa rémunération indiciaire (sans les primes types ISOE). De plus, ses droits à l’avancement et à la retraite sont maintenus.

Les textes de référence :

  • CFPPour les titulaires : articles 24 à 30 du décret n° 2007-1470 du 15 octobre 2007 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des fonctionnaires de l’Etat.
  • Pour les non-titulairesdécret n°2007-1942 du 26 décembre 2007 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des agents non titulaires de l’Etat et de ses établissements publics et des ouvriers affiliés au régime des pensions résultant du décret n°2004-1056 du 5 octobre 2004.

Le CFP a le vent en poupe !

  • Cette année, ce sont 505 mois de congé formation (soit strictement le même nombre que l’an passé) qui ont été distribués par la Rectrice pour l’année scolaire 2017-2018 entre les demandeurs.
  • 68 collègues ont vu leur demande aboutir, sur 347 demandes. Cela représente un taux de satisfaction de 19.6%.
  • Par comparaison, l’an passé, seulement 290 demandes avaient été déposées. La hausse est donc significative.
  • Comme tous les ans, la plupart des demandes se fait au titre de la préparation à l’agrégation interne.
  • 25% des collègues ayant obtenu un CFP ont fait jouer la bonification REP / REP+.
  • Enfin, une liste complémentaire de 10 noms a été dressée pour remplacer les désistements.

Combien de points faut-il cette année ?

Un barème a d’abord été déterminé par le Rectorat. Il a ensuite été publié en dernière page de cet Extrait du BIR n°11 du 28 novembre 2016.

La règle est claire : les candidats sont strictement départagés au barème.

De fait, il fallait, pour obtenir un CFP cette année, avoir au minimum 25 points.

A nombre de points identique, les candidats sont départagés à l’âge, les plus âgés étant retenus.

Par ailleurs, la bonification de l’antériorité de la demande a permis à plusieurs collègues d’obtenir enfin ce congé. Il est donc important de faire la démarche à nouveau et de manière consécutive, si vous n’avez pas obtenu de congé formation cette année. Ainsi votre prochaine demande sera bonifiée et vous aurez plus de chance d’obtenir votre congé.

Enfin, la possibilité d’octroyer un bonus de points pour les TZR est à l’étude pour l’an prochain.

Pour toute question ou information supplémentaire sur les CFP (barème, classement…), contactez le Sgen-CFDT !